Nos recents ouvrages

Contactez-nous pour vos commandes

LASDEL. BP : 12901 Niamey - NIGER

Email : lasdel@lasdel.net

Tél : (00227) 20 72 37 80 BP: 12.901

N°32 « Les pouvoirs locaux dans la commune de Tchintabaraden », par A. Mohamadou (2005)

[featured_image]
Télécharger
Download is available until [expire_date]
  • Version
  • Télécharger 14
  • Taille du fichier 186.13 KB
  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 16/06/2022
  • Dernière mise à jour 16/06/2022

N°32 « Les pouvoirs locaux dans la commune de Tchintabaraden », par A. Mohamadou (2005)

L’arrondissement de Tchintabaraden correspondait avant la création de celui d’Abalak en 1992 à l’espace géographique et social des Touareg Iwillimenden ou Kel Dinnig. Après la révolte de Kaocen en 1916-1917 et son anéantissement par les troupes coloniales françaises, l’aménokalat des Iwilimenden fut disloqué et réparti en plusieurs groupements. Cette technique de diviser pour mieux régner, largement utilisée par l’administration coloniale, constitue le point de départ du découpage administratif pour les populations de cette région. L’objectif était d’affaiblir le pouvoir politique préexistant en jouant sur les rivalités internes entre les différentes tribus. A l’époque déjà, la rivalité entre l’aristocratie guerrière et l’aristocratie religieuse était perceptible. Elle s’amplifiera par la suite sous les différents régimes après les indépendances et conduira à la création, en 1992, de l’arrondissement d’Abalak qui deviendra le centre politique de l’aristocratie religieuse du 2ème groupement. La nouvelle loi de décentralisation, en communalisant les groupements, est venue légitimer le découpage administratif colonial sur le plan territorial. Après l’espace social et politique, c’est l’espace géographique de la confédération qui est morcelé à son tour. L’économie pastorale de cette région basée sur la mobilité des hommes et des troupeaux s’accommodera-t-elle de telles limites spatiales ? Quelles seront les modalités de gestion de l’espace et des ressources pastorales dans le cadre des nouvelles communes ?

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *