Nos recents ouvrages

Contactez-nous pour vos commandes

LASDEL. BP : 12901 Niamey - NIGER

Email : lasdel@lasdel.net

Tél : (00227) 20 72 37 80 BP: 12.901

N° 60 « Les pouvoirs locaux à N’gourti (2) », par H. Moussa (2008)

[featured_image]
Télécharger
Download is available until [expire_date]
  • Version
  • Télécharger 9
  • Taille du fichier 312.85 KB
  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 16/06/2022
  • Dernière mise à jour 16/06/2022

N° 60 « Les pouvoirs locaux à N’gourti (2) », par H. Moussa (2008)

Les enquêtes de référence réalisées en 2001 ont établi les caractéristiques propres à la commune rurale de N’gourti. Au plan politique, il y a été relevé une quasi-absence d’Etat ainsi qu’une fragilité prononcée du pouvoir politique traditionnel donnant l’impression d’une prévalence de gouvernement acéphale. Le projet PADL-N s’est largement substitué aux structures administratives et politiques en mettant en place des organisations précommunales, à savoir les CLD (Comités Locaux de Développement) et le CPC (Conseil Pré-Communal) qui ont permis de préfigurer la communalisation. C’est ce que d’aucuns ont désigné à l’époque par « laboratoire de la décentralisation ». Cette anticipation de la communalisation a en quelque sorte palliée le faible ancrage de l’Etat souligné. La situation économique n’est guère reluisante du fait de l’enclavement de la commune et de l’absence d’investissements publics conséquents et durables (marchés, réseaux routiers, réseaux de communication, infrastructures socio-sanitaires et éducatives, etc.). La vie sociale était quant à elle traversée par des conflits et des contradictions interethniques et intercommunautaires : Azza vs Dazza, Arabes vs Dazza, Arabes Mohamid vs autres communautés, Toubous vs Peuls, etc. Ces rivalités entre groupes sociaux avaient favorisé la naissance des revendications identitaires, et de velléités d’émancipation des groupes « dominés » se sont fait jour : les Azza, par exemple, avaient amorcé des démarches pour leur désaffiliation des autres groupements. Les enquêtes de suivi réalisées, d’abord en 2004, puis en 2006-2007, ont pour objectif d’identifier et d’analyser les principales mutations politiques, économiques et sociales qui sont localement observées depuis 2001 (Infra). Parmi les points saillants qui sont ressortis lors de cette recherche il faut surtout souligner l’avènement des élus locaux à la suite des élections municipales ainsi que toutes les mutations qui s’y rapportent. Dans le présent rapport, nous aborderons 4 principaux points :

- le passage de la pré commune à la commune ;

- les mutations institutionnelles et les recompositions politiques locales ;

- le conseil communal ;

- la dynamique féminine locale.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *