Présentation
Contactez-nous
LASDEL: Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local. BP: 1383 Parakou Bénin, Tél (229) 23 10 10 50
LASDEL: Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local. BP: 12901, Tél (227) 20 72 37 80, Niamey (NIGER)

LASDEL: Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local

Siège LASDEL (NIGER - Niamey)

Le LASDEL est un laboratoire nigérien et béninois de recherche en sciences sociales, menant des travaux qualitatifs à base empirique (enquêtes de terrain de type socio-anthropologique), selon des normes de qualité internationale, fondé en 2001 à Niamey (Niger), puis étendu en 2004 à Parakou (Bénin). 

Il regroupe actuellement, sur le total des deux sites, vingt-six chercheurs africains ; onze sont titulaires d'un doctorat (dont 2 sont habilités à diriger des thèses). Tous les autres sont titulaires au minimum d'un Diplôme d'études approfondies (DEA) ou Mastère, et en cours de doctorat. Lire la suite...

                                                                                                                

LASDEL

Laboratoire d’études et recherches sur les dynamiques sociales et le développement local

BP 12 901, Niamey, Niger – tél. (227) 20 72 37 80

BP 1 383, Parakou, Bénin – tél. (229) 23 10 10 50

Afrobaromètre round 7 – Niger

Formation des enquêteurs et superviseurs

Niamey du 04 au 10 Avril 2018

 

Début le mercredi 4 avril 2018, à partir de 8 heures, dans la salle Hadiza Moussa du LASDEL, de la formation des enquêteurs et des superviseurs dans le cadre de la mise en œuvre du Round 7 du programme Afrobaromètre – Niger. Cette formation durera une semaine et sera assurée par l’équipe de recherche Afrobaromètre du Niger appuyée par deux missionnaires venus du Bénin et du Ghana (Richard Houessou, Afrobarometer program manager pour les pays francophones – IREEP[1]- Bénin et Adu Kakra Duayeden, data manager, anglophone West Africa – Ghana).

La formation comprend trois rubriques : une formation sur la compréhension et l’appropriation de l’échantillonnage et du questionnaire, la traduction et simulation d’administration du questionnaire en langues nationales, l’administration du questionnaire sur tablette, le pré-test sur le questionnaire et enfin le test de sélection des enquêteurs.

Il faut préciser que 35 candidatures avaient été sélectionnées pour suivre la sélection sur un total de 150 candidatures reçues à l’expiration de l’appel à candidatures. A l’issue de la formation, 25 enquêteurs seront retenus pour les enquêtes de terrain qui couvriront, pendant 18 jours, toute l’étendue du territoire Nigérien et concerneront 1200 personnes (600 hommes et 600 femmes) reparties dans 150 Zones de Dénombrement (ZD)

Il est important de rappeler que Afrobaromètre un réseau de chercheurs africains qui mène des séries d’enquêtes comparatives nationales afin de mesurer / sonder les attitudes publiques par rapport à la démocratie, la gouvernance, l’économie, le leadership, l’identité ainsi que d’autres questions y afférents…

 


[1] Institut de recherche empirique en économie politique

Rappels : pourquoi cette Ecole professionnelle ?

Les méthodes qualitatives

Dans la perspective de fournir des données et analyses scientifiques inédites et pertinentes pour la réforme et le renforcement des systèmes de santé, les méthodes qualitatives sont de plus en plus nécessaires et sont des compléments indispensables aux méthodes quantitatives habituellement utilisées en santé publique du fait d’une forte tradition épidémiologique et expérimentaliste.

Il y a de plus en plus de demande et d’intérêt envers les méthodes qualitatives, mais de nombreux professionnels de santé en Afrique ignorent encore en quoi elles consistent vraiment, à quelles conditions elles sont rigoureuses, quels résultats elles permettent d’obtenir, comment elles fonctionnent, quel est leur régime de scientificité, et à quels niveaux des systèmes de santé elles peuvent intervenir ou sont indispensables.

Les enquêtes qualitatives peuvent aussi permettre de détecter et d’analyser des pratiques innovantes développées sur le terrain par des agents de santé réformateurs, en vue de leur éventuelle diffusion.

Cette formation est donc plus particulièrement destinée à donner de nouveaux outils aux agents de santé soucieux d’améliorer la qualité des soins délivrés et de modifier de façon réaliste les comportements routiniers.

Le LASDEL 

Le LASDEL a une longue expérience de recherche qualitative sur les systèmes de santé en Afrique, il a mené depuis 2001 une dizaine de programmes de recherche sur divers aspects des systèmes et des politiques de santé, et ses chercheurs ont de nombreuses publications à leur actif en ce domaine.

Le LASDEL a aussi une longue expérience en matière de formation.

  • Il a déjà organisé 7 sessions de son Université d’été à l’intention de doctorants africains (plus de 200 doctorants au total ont ainsi séjourné au moins deux semaines au Niger depuis 2002), dont près d’un tiers travaillaient sur des thèmes en lien avec la santé.
  • Il organise un master en socio-anthropologie de la santé (le seul à ce jour en Afrique francophone) à l’Université Abdou Moumouni de Niamey, dont les effectifs incluent un quart environ de médecins (la 6ème promotion a commencé en 2016-2017).
  • Il a organisé aussi plusieurs sessions de formations à l’intention de professionnels : maires du Niger ; cadres de l’Agence française de développement ; gynéco-obstétriciens nigériens; fonctionnaires du Ministère de l’éducation et du Ministère de la culture au Niger; agents d’ONG.

Enfin, le LASDEL souhaite renforcer ses collaborations avec les professionnels de santé en Afrique de l’Ouest, afin de bénéficier de leur expérience, de mieux connaître leurs problèmes et leurs perceptions, de mieux diffuser les résultats de ses recherches, et, surtout, de contribuer à impulser des réformes ancrées dans les réalités locales.

La santé maternelle 

D’une part, il s’agit d’une priorité de santé publique, inscrite dans les objectifs du millénaire. Or, on sait que les résultats sont encore très insuffisants dans ce domaine. La santé maternelle est un domaine particulièrement sensible, où, malgré d’innombrables réformes, des formations multiples, et des procédures toujours renouvelées, de nombreux progrès restent encore à faire.

D’autre part le LASDEL a développé de nombreuses recherches sur la santé maternelle : sur les accouchements en milieu rural, sur les maternités de référence, sur la PTME, sur les sages-femmes, sur la gestion de la fécondité, sur les interruptions volontaires de grossesses. Les méthodes qualitatives  utilisées ont fait ainsi ressortir divers constats :

-          Des relations bien souvent dépourvues de confiance entre les personnels de santé (en particulier les sages-femmes) et les usagères

-          Un non-respect de nombreuses procédures et normes techniques, pour de multiples raisons

-          Une gestion des personnels et des affectations trop soumise aux interventions et aux faveurs et trop peu soucieuse du contexte de travail des personnels

-          Des formes de leadership défaillantes à de nombreux niveaux, de la maternité de base jusqu’au Ministère

-          Des formations initiales inadaptées et de qualité généralement médiocre

-          Des politiques publiques incohérentes dans le domaine de la santé maternelle comme ailleurs

Notre expérience de chercheurs, mais aussi l’avis de divers praticiens, nous conduisent à penser que des diagnostics solides, bien documentés et impartiaux sur ces divers problèmes peuvent aider à des réformes qui soient à la fois fondées sur les contextes professionnels locaux (et non sur des modèles extérieurs préfabriqués) et à faibles coûts (car il s’agit avant tout de modifier des pratiques, avec les moyens ordinaires de l’Etat, sans dépendre de financements externes).

A cet effet, le LASDEL mène actuellement un programme de recherche-action sur des réformes et des innovations issues de l’intérieur même des systèmes de santé au Bénin et au Niger, à l’initiative de professionnels de terrain en santé maternelle, à partir des réalités quotidiennes des maternités (et des normes pratiques en usage) en vue d’introduire des changements de comportements et une meilleur qualité des soins.

Les objectifs de l’Ecole professionnelle

-          Fournir aux professionnels de santé, en particulier en santé maternelle, une compréhension en profondeur des méthodes qualitatives, de leur spécificité, de leurs atouts comme de leurs limites

-          Leur permettre à l’avenir de dialoguer avec les socio-anthropologues de la santé, de promouvoir ou commanditer en toute connaissance de cause des recherches qualitatives, et de mieux utiliser leurs résultats afin de promouvoir des réformes du système de santé ancrées dans les réalités locales

-          Offrir la possibilité à ceux qui le souhaitent d’entreprendre eux-mêmes des recherches qualitatives, ou de poursuivre une formation plus approfondie en ce domaine (master ou doctorat en socio-anthropologie de la santé)

-          Favoriser le développement des méthodes mixtes associant recherche qualitative et recherche quantitative

Le public ciblé

Professionnels de santé (médecins, infirmiers, sages-femmes, équipes cadres de district) du secteur public, associatif, ONG ou privé, venant du Bénin, du Niger, et du Burkina Faso.

 

Rapport 2ème session

« Production et diffusion de mécanismes miracles

dans l’industrie du développement »

Les modèles voyageurs confrontés aux contextes

Un modèle voyageur prend toujours racine, quelque part dans le monde, dans une expérience fondatrice (ou sucess story) dont les experts se saisissent pour la transposer à d’autres contextes. Le modèle est ainsi manufacturé autour d’un mécanisme causal, supposé garantir son effectivité intrinsèque, avant d’être disséminé dans d’autre contextes par des réseaux d’experts et de décideurs liés à des institutions internationales.

Les « modèles voyageurs » (Rottenburg, Park, and Behrends 2014) – les interventions standardisées ou nouvelles reformes « prêt-à-porter » – prennent des formes variées, à différentes échelles, comme l’illustrent les protocoles de sante maternelle, promus par l’UNICEF et l’OMS en Afrique de l’Ouest, ou le paiement à la performance, promu par la Banque Mondiale, dans les pays du Sud (Olivier de Sardan, Diarra, and Moha 2017).

Lors de la mise en œuvre sur le terrain, les modèles voyageurs peuvent toutefois être soumis à divers contournements ou décalages, découlant notamment des interactions entre les différents groupes stratégiques concernés. Ainsi la dissémination de mécanismes miracles dans des formes quasiment identiques, dans de multiples pays, peut conduire à sous-estimer l’importance des contextes – comme l’illustrent le cas du micro-crédit (basé sur la diffusion de l’expérience de la Grameen Bank, cf. Bédécarrats, Bastiaensen, and Doligez 2012) ou les programmes de cash transfer (basés sur l’expérience Bolsa Familia and Oportunidades en Amérique Latine, cf. Olivier de Sardan and Piccoli 2018).

Dans le prolongement de ces réflexions, ce panel invite des contributions empiriques éclairant (1) la construction de modèles voyageurs i.e. la transformation de « sucess stories » fondatrices en « mécanismes miracles »; (2) les acteurs (individuels ou collectifs) impliqués dans la diffusion de modèles voyageurs ; (3) les stratégies d’adoption sélectives déployées par les acteurs locaux (qui vont du rejet déguisé à la désarticulation); (4) les effets inattendus des contextes où ces interventions standardisées sont mises en œuvre – en d’autres termes : la revanche des contextes.

Les études de cas et contributions interdisciplinaires sont bienvenues. Les chercheurs des différentes branches des sciences sociales, ainsi que les acteurs de terrain sont encouragés à participer.

Soumission des résumés en ligne (300 à 500 mots en français ou en anglais) avant le 28 février 2018 : https://reaf2018.sciencesconf.org/.

References / bibliographie


Bédécarrats, Florent, Johan Bastiaensen, and François Doligez
 2012 Co-Optation, Cooperation or Competition? Microfinance and the New Left in Bolivia, Ecuador and Nicaragua. Third World Quarterly 33(1): 143–160.


Olivier de Sardan, Jean-Pierre, Aïssa Diarra, and Mahaman Moha
 2017 Travelling Models and the Challenge of Pragmatic Contexts and Practical Norms: The Case of Maternal Health. Health Research Policy and Systems 15(Suppl 1): 60.


Olivier de Sardan, Jean-Pierre, and Emmanuelle Piccoli
 2018 Cash Transfers in Context: An Anthropological Perspective.
New York: Berghahn Books (à paraître).

Olivier de Sardan, Jean-Pierre

2018 Miracle Mechanisms, Travelling Models and the Revenge of the Contexts: Cash Transfer Programmes: A Textbook Case in Cash Transfers in Context: An Anthropological Perspective, Olivier de Sardan and Piccoli (dir.), New York: Berghahn Books (à paraître)


Rottenburg, Richard, Sung-Joon Park, and Andrea Behrends
 2014 Travelling Models: Introducing an Analytical Concept to Globalisation Studies, in Travelling Models in African Conflict Management. Andrea Behrends, Richard Rottenburg, and Sung-Joon Park, eds. Pp. 1–40.
Brill.

**********************************************

A propos de la conférence

RENCONTRES DES ÉTUDES AFRICAINES EN FRANCE 2018

Les 5èmes Rencontres des Études Africaines en France se tiendront à Marseille du 9 au 12 juillet 2018. Soutenues par le GIS Afrique, elles sont organisées par les équipes travaillant sur l'Afrique des laboratoires suivants : Laboratoire Population - Environnement – Développement (LPED) Unité de Recherches Migrations et Sociétés (URMIS), Institut des mondes africains (IMAF), Centre Norbert Elias, Centre Interdisciplinaire d'Étude des Littératures d'Aix-Marseille (CIELAM), Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman (IREMAM). Comme les quatre précédentes, ces 5es Rencontres visent à donner une visibilité aux recherches sur l'Afrique en devenir. Il s'agit aussi de faire connaitre nos objets de recherches et nos thématiques aux étudiants inscrits en Licence ou en CPGE afin de les inciter à s'orienter vers nos champs de recherche africains. Pour les contributions, les REAF 2018 sont ouvertes à tous, tout particulièrement aux doctorants et jeunes docteurs.

Pour la première fois, se dérouleront dans le même temps et sur le même lieu, les REAF et les "Rencontres des Jeunes Chercheurs en Etudes Africaines" :Les Afriques en débat - JCEA 2018.

**********************************************

Organisé dans le cadre de la conférence 2018 de l’APAD (Association pour l'anthropologie du changement social et du développement), sur le thème « Migrations, développement et citoyennetés ». Cette conférence se tiendra à l’Université de Roskilde (Danemark) du 23 au 25 mai 2018.
Les propositions de communications  d’environ 500  mots, rédigées en français ou en anglais, sont à soumettre avant le 20 décembre 2017.            
Les auteurs retenus seront informés à la mi-Janvier 2018 et les textes complets sont attendus pour le 30 mars 2018.
Des bourses sont disponibles pour les chercheurs du Sud sur la base de la qualité de leurs papiers. L’APAD organise également un atelier d’écriture en mars 2018 pour les jeunes chercheurs dont les communications seront retenues.

Etudes & Travaux

Kiosque du LASDEL

Kiosque du LASDEL
Kiosque du LASDEL
Kiosque du LASDEL
LASDEL 2016
Kiosque du LASDEL
Kiosque du LASDEL
Kiosque du LASDEL
Kiosque du LASDEL

RECEVOIR LES INFORMATIONS DU LASDEL

Inscrivez-vous pour recevoir directement par mail l’actualité, les études, les formations et toutes les autres informations utiles.
NB : Votre adresse électronique ne sera pas utilisée pour des spams ou de la publicité.