La méthodologie de recherche

La méthodologie de recherche s’articule autour de trois principaux aspects: les objectifs de l’étude, les groupes stratégiques concernés et le dispositif d’enquête mis en place pour la collecte des données.

Les objectifs de l’étude

L’objectif général de cette étude est d’élaborer une monographie de la DGTCP. La finalité de cette monographie est de fournir des indications utiles pour la mise en œuvre de réformes orientées vers le changement de comportement des agents. Il s’agit donc, globalement, de décrire la configuration générale de la DGTCP ainsi que son fonctionnement. Cela suppose une description minutieuse des différentes composantes du personnel, mais également, des représentations que ces dernières se font de leur structure, des activités qui y sont menées, de ses contraintes ainsi que des voies et moyens pour améliorer son fonctionnement.

Trois indicateurs de référence[1] doivent être documentés :

- Les comportements professionnels quotidiens des agents en contact avec les usagers : leurs motivations ; leurs rapports avec la hiérarchie et les appréciations qu’ils portent sur leurs supérieurs, les modalités d’exercice du leadership ; un focus sera mis sur les agents qui ont des comportements « réformateurs » ;

- Les comportements professionnels quotidiens des hauts cadres et décideurs : leurs motivations, les modalités d’exercice de leur leadership (gestion des ressources humaines, écoute, contrôle, délégation, encouragements, sanctions, pratiques de l’exemple, etc.) ; ici encore, une attention particulière sera portée sur les comportements « réformateurs » ;

- Les relations entre agents de l’Etat et opérateurs économiques (ententes, sujétions, complicités, politisation, conflits, corruption, blocages bureaucratiques).

En somme, l’accent sera mis sur le mode de répartition et d’organisation du travail et des tâches au sein de la DGTPC, le mode de communication interne et externe, l’attitude du staff vis-à-vis des autres collaborateurs en termes d’encadrement, les procédures et les outils de travail usités, les systèmes de planification, de coordination et d’évaluation utilisés. Bien entendu, il ne s’agit là que d’indicateurs généraux pour l’ensemble des sites, qui devront être complétés avec des indicateurs spécifiques à la DGTPC.

 

Télécharger toute l'étude en cliquant ici