Depuis des décennies les pays de la bande du Sahel de manière générale et le Niger en particulier, font face à des crises alimentaires qui ont nécessité de la part des pouvoirs publics et même de la communauté internationale, des interventions urgentes. L’un des modes d’intervention le plus connu dans un contexte de crise alimentaire au Niger, est l’aide alimentaire. Alpha Gado (1988) nous apprend que celle-ci a vu le jour au Niger au début des années 70. Elle peut revêtir la forme d’aide alimentaire au développement ou celle d’aide alimentaire d’urgence. Dans le premier cas, les vivres sont fournis pour la mise en œuvre de programmes de développement. Ils sont soit distribués comme salaire à la main d’œuvre travaillant sur les projets de développement (Food for work), soit vendus à prix modérés et les recettes sont versées dans un compte conjointement géré par les deux partie (donateur et bénéficiaire). Dans le second cas, l’aide est distribuée gratuitement aux populations nécessiteuses.

 

Télécharger toute l'étude en cliquant ici