Etudes & Travaux
Contactez-nous
LASDEL: Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local. BP: 1383 Parakou Bénin, Tél (229) 23 10 10 50
LASDEL: Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local. BP: 12901, Tél (227) 20 72 37 80, Niamey (NIGER)

LASDEL: Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local

Siège LASDEL (NIGER - Niamey)

Le LASDEL est un laboratoire nigérien et béninois de recherche en sciences sociales, menant des travaux qualitatifs à base empirique (enquêtes de terrain de type socio-anthropologique), selon des normes de qualité internationale, fondé en 2001 à Niamey (Niger), puis étendu en 2004 à Parakou (Bénin).  Lire la suite...

 

Zoom sur le LASDEL

Le LASDEL se veut un pôle d’excellence à vocation sous régionale dans les domaines de la recherche et de la formation en sciences sociales. Il s’est donné pour missions principales :
• de mener des recherches empiriques de qualité sur des thématiques ayant un intérêt à la fois scientifique et social,
• de contribuer au renforcement des capacités des universités africaines en matière de recherche
• de former des étudiants à la recherche par la recherche
• d’engager le dialogue avec les acteurs de l’action
• d’alimenter le débat public à partir des résultats de la recherche • de mener une politique active de publications Quatre principales activités y sont menées :
• la production des connaissances à partir des recherches empiriques sur diverses thématiques
• les formations (formation à la recherche, université d’été, formation en enquêtes collectives, partage des résultats de recherche avec les praticiens)
• les animations scientifiques (séminaires des sciences sociales, séminaires doctoraux, atelier et séminaires internationaux) • les publications (Etudes et Travaux du LASDEL, Editions du LASDEL, numéros spéciaux de revues, ouvrages collectifs, articles scientifiques individuels des chercheurs).

Dans le rapport de suivi de l’an 21, l’accent a essentiellement été mis sur les nouvelles dynamiques nées des élections municipales de juillet 2004 et sur leur influence sur les activités du Projet de Développement Local de Torodi (PDLT). Deux principaux points constituaient la trame de ce rapport. En premier lieu, le conseil communal issu de ces élections, tout comme l’arène locale qui en est le cadre général, portaient la marque du problème de la chefferie de Tamou. En second lieu, ces élections avaient provoqué un recentrage institutionnel du PDLT, à un moment où celui-ci lançait ses premières expériences de subventions. Depuis janvier 2006, date de la parution de ce rapport, les choses ont sensiblement évolué à Tamou. En effet, le conseil communal s’est attaqué à ses missions de développement local et a donc, en quelque sorte, « pris en mains » la gestion de la commune. Ceci implique, entre autres, une stratégie de mobilisation des ressources, mais également des tensions dans les rapports que le conseil entretient avec certains acteurs comme l’Etat ou le PDLT. Pour les anciens membres du comité cantonal2 qui, rappelons-le, avaient regagné les comités de zone après l’installation de ce conseil communal, cette nouvelle situation nécessite des stratégies de reconversion. Concernant les subventions octroyées par le PDLT, on n’observe pas de changement fondamental dans les formes de gestion au sein des groupements féminins. En revanche, les règles d’accès à ces subventions ont été sensiblement modifiées.

Télécharger toute l'étude en cliquant ici

Etudes & Travaux

Kiosque du LASDEL

RECEVOIR LES INFORMATIONS DU LASDEL

Inscrivez-vous pour recevoir directement par mail l’actualité, les études, les formations et toutes les autres informations utiles.
NB : Votre adresse électronique ne sera pas utilisée pour des spams ou de la publicité.