Etudes & Travaux
Contactez-nous
LASDEL: Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local. BP: 1383 Parakou Bénin, Tél (229) 23 10 10 50
LASDEL: Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local. BP: 12901, Tél (227) 20 72 37 80, Niamey (NIGER)

LASDEL: Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local

Siège LASDEL (NIGER - Niamey)

Le LASDEL est un laboratoire nigérien et béninois de recherche en sciences sociales, menant des travaux qualitatifs à base empirique (enquêtes de terrain de type socio-anthropologique), selon des normes de qualité internationale, fondé en 2001 à Niamey (Niger), puis étendu en 2004 à Parakou (Bénin).  Lire la suite...

 

Zoom sur le LASDEL

Le LASDEL se veut un pôle d’excellence à vocation sous régionale dans les domaines de la recherche et de la formation en sciences sociales. Il s’est donné pour missions principales :
• de mener des recherches empiriques de qualité sur des thématiques ayant un intérêt à la fois scientifique et social,
• de contribuer au renforcement des capacités des universités africaines en matière de recherche
• de former des étudiants à la recherche par la recherche
• d’engager le dialogue avec les acteurs de l’action
• d’alimenter le débat public à partir des résultats de la recherche • de mener une politique active de publications Quatre principales activités y sont menées :
• la production des connaissances à partir des recherches empiriques sur diverses thématiques
• les formations (formation à la recherche, université d’été, formation en enquêtes collectives, partage des résultats de recherche avec les praticiens)
• les animations scientifiques (séminaires des sciences sociales, séminaires doctoraux, atelier et séminaires internationaux) • les publications (Etudes et Travaux du LASDEL, Editions du LASDEL, numéros spéciaux de revues, ouvrages collectifs, articles scientifiques individuels des chercheurs).

A une crise alimentaire, médiatisée et prise dans des enjeux institutionnels, correspondent des perceptions et des vécus locaux pluriels. Tel est le postulat du travail de terrain effectué sur six sites par les chercheurs du Laboratoire d’Etudes et de Recherches sur les Dynamiques sociales et le Développement local (LASDEL) dans le cadre d’un programme financé par l’Agence Française de Développement (AFD). Suite à une première enquête réalisée par Mariatou Koné pour Médecins sans Frontières-France (MSF-France) dans la localité de Madarounfa (Maradi), grenier du Niger caractérisé par un taux élevé de malnutrition infantile, il semblait pertinent à des fins comparatives, d’explorer une autre aire agricole. Un village devait ainsi être choisi dans le canton de Tirmini, classé dans les « zones vulnérables » identifiées par le Système d’alerte précoce (SAP). Ce n’est qu’une fois sur le terrain, après avoir réalisé des entretiens avec les autorités coutumières, le maire et l’agent du service de l’Agriculture, que la localité de Tirmini fut retenue comme lieu d’étude. Village de moins de trois mille habitants abritant la mairie et le chef-lieu du canton de Tirmini (département de Mirriah, région de Zinder), il se caractériserait par des productions agricoles peu diversifiées (a contrario des villages voisins) et par sa composition aristocratique. En effet, les autorités (traditionnelles ou municipales) et la plupart des habitants du village se présentent comme étant des Damagarawa issus du sultanat de Zinder et mis en poste durant la présence coloniale... Alors qu’à l’aube du 20ème siècle elles furent le siège de la victoire des colons, les collines de Tirmini furent en 2005 le décor de multiples interventions des « Blancs ».

Télécharger toute l'étude en cliquant ici

Etudes & Travaux

Kiosque du LASDEL

RECEVOIR LES INFORMATIONS DU LASDEL

Inscrivez-vous pour recevoir directement par mail l’actualité, les études, les formations et toutes les autres informations utiles.
NB : Votre adresse électronique ne sera pas utilisée pour des spams ou de la publicité.