Etudes & Travaux
Contactez-nous
LASDEL: Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local. BP: 1383 Parakou Bénin, Tél (229) 23 10 10 50
LASDEL: Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local. BP: 12901, Tél (227) 20 72 37 80, Niamey (NIGER)

LASDEL: Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local

Siège LASDEL (NIGER - Niamey)

Le LASDEL est un laboratoire nigérien et béninois de recherche en sciences sociales, menant des travaux qualitatifs à base empirique (enquêtes de terrain de type socio-anthropologique), selon des normes de qualité internationale, fondé en 2001 à Niamey (Niger), puis étendu en 2004 à Parakou (Bénin).  Lire la suite...

 

Zoom sur le LASDEL

Le LASDEL se veut un pôle d’excellence à vocation sous régionale dans les domaines de la recherche et de la formation en sciences sociales. Il s’est donné pour missions principales :
• de mener des recherches empiriques de qualité sur des thématiques ayant un intérêt à la fois scientifique et social,
• de contribuer au renforcement des capacités des universités africaines en matière de recherche
• de former des étudiants à la recherche par la recherche
• d’engager le dialogue avec les acteurs de l’action
• d’alimenter le débat public à partir des résultats de la recherche • de mener une politique active de publications Quatre principales activités y sont menées :
• la production des connaissances à partir des recherches empiriques sur diverses thématiques
• les formations (formation à la recherche, université d’été, formation en enquêtes collectives, partage des résultats de recherche avec les praticiens)
• les animations scientifiques (séminaires des sciences sociales, séminaires doctoraux, atelier et séminaires internationaux) • les publications (Etudes et Travaux du LASDEL, Editions du LASDEL, numéros spéciaux de revues, ouvrages collectifs, articles scientifiques individuels des chercheurs).

Ce rapport s’appuie sur les enquêtes menées par le LASDEL entre septembre et décembre 05 à Niamey, sur la base d’un financement de l’ONG SOLTHIS. Une première phase d’enquête collective (procédure ECRIS) a précédé une phase d’enquêtes individuelles. Un rapport provisoire a été discuté lors de deux séances de restitution à l’Hôpital national de Niamey et au CTA, et nous avons tenu compte des remarques faites à cette occasion. Nous remercions l’ensemble des personnes interrogées, personnels de santé, personnes vivant avec le VIH (PvVIH), responsables d’associations ou d’institutions concernées par le VIH, qui ont accepté de nous consacrer du temps. Il faut préciser que l’approche socio-anthropologique retenue ne correspond pas aux critères habituels des études de santé publique ou d’épidémiologie. On ne trouvera ici ni chiffres, ni courbes, ni pourcentages. Nous nous sommes en priorité intéressés aux discours de l’ensemble des acteurs concernés à Niamey par la prise en charge des PvVIH, aux difficultés qu’ils énoncent et aux problèmes qu’ils décrivent, en tentant de confronter et d’analyser ces discours. Nous avons procédé aussi à diverses observations (consultations, réunions). Pour les personnels de santé, il ne faut pas s’attendre ici à des révélations fracassantes. Cet univers quotidien que nous décrivons ici est le leur. Mais notre statut d’observateurs extérieurs et notre métier de socio-anthropologues nous permettent par contre de mettre en évidence une série de problèmes, de détails, de faits quotidiens et de représentations, qui, bien que connus par les intéressés, au moins de façon latente, et parfois discutés en privé, ne sont pas pris en compte dans les rapports et textes officiels, dans les déclarations publiques, et dans les politiques de prise en charge.

Télécharger toute l'étude en cliquant ici

Etudes & Travaux

Kiosque du LASDEL

RECEVOIR LES INFORMATIONS DU LASDEL

Inscrivez-vous pour recevoir directement par mail l’actualité, les études, les formations et toutes les autres informations utiles.
NB : Votre adresse électronique ne sera pas utilisée pour des spams ou de la publicité.