Appel à candidature école professionnelle en socio-anthropologie de la santé 2019
Contactez-nous
LASDEL: Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local. BP: 1383 Parakou Bénin, Tél (229) 23 10 10 50
LASDEL: Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local. BP: 12901, Tél (227) 20 72 37 80, Niamey (NIGER)

Le LASDEL organise du 14 au 24 octobre 2019 la troisième session de son « Ecole professionnelle en socio-anthropologie de la santé »

à destination des personnels de santé travaillant dans le domaine de la santé maternelle et infantile en Afrique de l’ouest


« Etudier les systèmes de santé par les méthodes qualitatives. Un appui à des réformes ancrées dans la réalité »

La santé maternelle et infantile est une priorité de santé publique et un domaine particulièrement sensible, où, malgré d’innombrables réformes, des formations multiples, et des protocoles toujours renouvelés, de nombreux progrès restent encore à faire. Cette école professionnelle constitue une étape importante dans la définition d’une approche nouvelle, complémentaire et alternative, aux stratégies contemporaines de réforme des systèmes de santé. Elle s’adresse aux personnels de santé qui veulent améliorer la qualité des prestations fournies. Elle s’appuie sur les résultats de recherches menées depuis 20 ans sur le fonctionnement quotidien des services de santé et les pratiques réelles des agents, et entend accorder une attention particulière aux pratiques innovantes issues de l’intérieur même du système de santé.

Pour des réformes venant de l’intérieur des systèmes de santé et ancrées dans la réalité

Cette ambition est basé sur un constat largement partagé: nos systèmes de santé fonctionnent mal, les usagers comme les personnels de santé se plaignent, et sont découragés. Les politiques et les programmes, impulsés par le haut, de l’extérieur, le plus souvent à l’initiative des organisations internationales, peinent à changer significativement la situation. Les réformes proposées ont du mal à prendre en compte et à s’adapter aux contextes locaux et aux routines des services de santé. Les pratiques quotidiennes des personnels, et notamment les stratégies d’adaptation et de contournement, qui expliquent les décalages entre les normes officielles et les normes pratiques, sont souvent peu (re)connues.

Pourtant, il existe un peu partout des infirmier(e)s, des sages-femmes et des médecins qui, à l’échelle de leur service, de leur structure ou de leur district, souvent avec des moyens réduits, améliorent la qualité des prestations et l’organisation des soins. Malheureusement, ces réformateurs sont le plus souvent isolés, peu reconnus par leur hiérarchie et finalement peu soutenus.

Au cours de 20 années de recherche qualitatives approfondies sur les systèmes de santé en Afrique de l’Ouest, notamment au Bénin et au Niger, le LASDEL a éclairé en profondeur le fonctionnement effectif des formations sanitaires et la réalité vécue par les soignés et les soignants. Ce travail de terrain a aussi permis d’identifier un certain nombre d’agents réformateurs et d’innovations au niveau local.

Le LASDEL souhaite soutenir ces innovations et appuyer une expérience de réformes alternative des systèmes de santé, par le bas, ancrée dans les réalités quotidiennes des services de santé maternelle et infantile, à partir des personnels qui veulent améliorer la qualité des prestations fournies, et autant que possible à bas cout. L’école professionnelle sera donc non seulement un espace de formation, mais aussi un lieu de partage et d’analyse autour des innovations et réformes par le bas des systèmes de santé et une étape dans la construction d’un réseau de personnels réformateurs.

Cette école professionnelle combinera une formation sur les résultats obtenus par le LASDEL au cours de 20 années de recherche (diagnostic de l’état réel de la délivrance des soins de santé maternelle et infantile au Bénin et au Niger) une initiation aux méthodes qualitatives (qui seules peuvent permettre de connaître cet état réel) et une réflexion sur les innovations et réformes impulsées par des agents de santé.

Pourquoi les méthodes qualitatives ?

Dans la perspective de fournir des données et analyses scientifiques inédites et pertinentes pour des réformes des systèmes de santé adaptées aux contextes locaux, les méthodes qualitatives sont de plus en plus nécessaires et sont des compléments indispensables aux méthodes quantitatives habituellement utilisées en santé publique. Les méthodes qualitatives seules peuvent permettre de documenter les nombreux effets inattendus des politiques de santé, et plus largement de l’introduction permanente de nouveaux programmes et protocoles.

Il y a de plus en plus de demande et d’intérêt envers les méthodes qualitatives, mais de nombreux professionnels de santé en Afrique ignorent encore en quoi elles consistent vraiment, à quelles conditions elles sont rigoureuses, quels résultats elles permettent d’obtenir, comment elles fonctionnent, quel est leur régime de scientificité, et à quels niveaux des systèmes de santé elles peuvent intervenir ou sont indispensables.

Les enquêtes qualitatives peuvent aussi permettre de détecter et d’analyser des pratiques innovantes développées sur le terrain par des agents de santé réformateurs, en vue de leur éventuelle diffusion.

Cette formation est donc plus particulièrement destinée à donner de nouveaux outils aux agents de santé, des personnels de première ligne aux cadres centraux, soucieux d’améliorer la qualité des soins délivrés et de modifier de façon réaliste les comportements routiniers.

Objectifs

-          Fournir aux professionnels de santé, en particulier ceux qui sont engagés dans le champ de la santé maternelle et infantile, une compréhension en profondeur des méthodes qualitatives, de leur spécificité, de leurs atouts comme de leurs limites

-          Leur permettre à l’avenir de dialoguer avec les socio-anthropologues de la santé, de promouvoir ou commanditer en toute connaissance de cause des recherches qualitatives, et de mieux utiliser leurs résultats afin de promouvoir des réformes du système de santé ancrées dans les réalités locales

-          Offrir la possibilité à ceux qui le souhaitent d’entreprendre eux-mêmes des recherches qualitatives, ou de poursuivre une formation plus approfondie en ce domaine (master ou doctorat en socio-anthropologie de la santé)

-          Favoriser le développement des méthodes mixtes associant recherche qualitative et recherche quantitative

-          Constituer et renforcer un réseau de personnels de santé innovateurs et réformateurs

Public ciblé

Professionnels de santé (médecins, infirmier(e)s, sages-femmes, équipes cadres de district) des secteurs public, associatif, ONG ou privé, travaillant au Bénin et au Niger (pour des raisons budgétaires, les candidatures sont limitées pour cette session au Bénin et au Niger).

Cliquer ici pour télécharger l'appel à candidature...

Etudes & Travaux

Kiosque du LASDEL

RECEVOIR LES INFORMATIONS DU LASDEL

Inscrivez-vous pour recevoir directement par mail l’actualité, les études, les formations et toutes les autres informations utiles.
NB : Votre adresse électronique ne sera pas utilisée pour des spams ou de la publicité.